programmation

savoir faire l’âne pour avoir du son

HOUSEWIVES

 

Héritiers des codes No Wave et Industriels, Housewives édifie son propre univers avec des sonorités froides, anxiogènes, aux rythmiques mutantes.
Par une précision et une mise en tension exemplaire, le quartet londonien est en passe de s’imposer comme un des groupes majeurs de la scène Noise Rock.
Auteurs d’un disque split à paraître avec nos bien-aimées Massicot (accueillies à la Ferme l’année dernière), le groupe nous enivre d’une furieuse envie de destruction.
Public amateur et éclairé, ne manquez pas ce rendez-vous !

Reviews : Housewives (The Quietus)

The enforced minimalism of lo-fi dictates that really it should be a creative pit of finite depth; yet there remains something irresistibly alluring in the sound of artists – be it through aesthetic desire or enforced circumstance – packing all their melodies, dynamic and structural deviances into suffocating tight-fitting raw production…

 

Stream : Housewives joue le meilleur noise rock de vieux de jeunes de 2015 (The Drone)

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais la tendance du « rock » en cette fin d’année 2015 est pas mal la musique de vieux jouée par des jeunes. Il y a eu Girl Band qui dépoussiérait The Fall et Nirvana, il y a eu Iceage qui a fait son Birthday Party version castors juniors et puis aujourd’hui sorti de nulle part (enfin Londres hein), il y a Housewives qui s’attaque au monolithe de la no wave new-yorkaise. Si musicalement on est en terrain balisé (Thurston Moore likes this parait-il), le vrai point fort du groupe réside dans le son et la production de ses morceaux qui feraient passer les premiers Swans pour le Kanye West de 808 & Heartbreaks…