hors-scene

EXPOS – INSTALLATIONS – TATOUAGE ET PLUS

POCH

Graffitis, Affiches, Pochoirs, Collages.

Dès 14 ans, Patrice Poch gravite dans l’univers punk-rock : Harrington et Doc Martens, guitares saturées et concerts énervés. Il s’intéresse vite au pochoir et réalise ses premiers « bombages » dès 88. Découvrant le mouvement hip hop et le graffiti, il multiplie les peintures sur les murs et les trains franciliens. Fin des années 90, il explore d’autres médiums (logotypes à l’acrylique, collages, pochoirs et affiches). Ses interventions sont influencées par l’imagerie punk-rock. Anachroniques, ses personnages à taille réelle sont les acteurs d’une scène punk 80’s dont la rue est le décor.

BALDO

PEINTURES, DESSINS, GRAVURES.

José-Luis Baldomero Ortas, né en 1958, étudie le dessin et la peinture à l’école San Lluc de Barcelone, puis aux Beaux-Arts à Paris. « Il joue dans des groupes de Rock n’ Roll, peint, dessine et grave.
Il exposera à la Ferme Electrique 10, et sera aussi sur scène avec Os Noctambulos !

OLIVIER ALLEMANE

L’EMPEREUR DU GRAPHZINE

Chef de file militant d’une polychromie sulfureuse en constants jaillissements, Olivier Allemane puise depuis 30 ans à l’autobiographie du dérisoire, aux antipodes des couleurs flaques de Warhol ou de Walasse Ting. Œuvres sur papier, carton et textile, estampes et livres d’artistes, clips vidéo aussi, toutes sont adoptées et reprises par la jeune génération née des fanzines, de l’art modeste et de la bande dessinée. Portrait à facettes d’un génie de la couleur intelligente (Christophe Comentale)

BALDO

PEINTURES, DESSINS, GRAVURES.

Dès 14 ans, Patrice Poch gravite dans l’univers punk-rock : Harrington et Doc Martens, guitares saturées et concerts énervés. Il s’intéresse vite au pochoir et réalise ses premiers « bombages » dès 88. Découvrant le mouvement hip hop et le graffiti, il multiplie les peintures sur les murs et les trains franciliens. Fin des années 90, il explore d’autres médiums (logotypes à l’acrylique, collages, pochoirs et affiches). Ses interventions sont influencées par l’imagerie punk-rock. Anachroniques, ses personnages à taille réelle sont les acteurs d’une scène punk 80’s dont la rue est le décor.

OLIVIER ALLEMANE

L’EMPEREUR DU GRAPHZINE

José-Luis Baldomero Ortas, né en 1958, étudie le dessin et la peinture à l’école San Lluc de Barcelone, puis aux Beaux-Arts à Paris. « Il joue dans des groupes de Rock n’ Roll, peint, dessine et grave.
Il exposera à la Ferme Electrique 10, et sera aussi sur scène avec Os Noctambulos !

POCH

Graffitis, Affiches, Pochoirs, Collages.

Chef de file militant d’une polychromie sulfureuse en constants jaillissements, Olivier Allemane puise depuis 30 ans à l’autobiographie du dérisoire, aux antipodes des couleurs flaques de Warhol ou de Walasse Ting. Œuvres sur papier, carton et textile, estampes et livres d’artistes, clips vidéo aussi, toutes sont adoptées et reprises par la jeune génération née des fanzines, de l’art modeste et de la bande dessinée. Portrait à facettes d’un génie de la couleur intelligente (Christophe Comentale)