exposants

 

SAVOIR FAIRE L’ÂNE POUR AVOIR DU SON, MAIS PAS QUE…

 

PARCE QUE LA FERME ELECTRIQUE CE N’EST PAS QUE DU SON !

 

OLIVIER ALLEMANE

L’EMPEREUR DU GRAPHZINE

Chef de file militant d’une polychromie sulfureuse en constants jaillissements, Olivier Allemane puise depuis 30 ans à l’autobiographie du dérisoire, aux antipodes des couleurs flaques de Warhol ou de Walasse Ting. Œuvres sur papier, carton et textile, estampes et livres d’artistes, clips vidéo aussi, toutes sont adoptées et reprises par la jeune génération née des fanzines, de l’art modeste et de la bande dessinée. Portrait à facettes d’un génie de la couleur intelligente (Christophe Comentale)

MATHIEU DESJARDINS

EXPO ET SERIGRAPHIE EN LIVE

Mathieu Desjardins vit et travaille à Bordeaux. Il partage son temps entre le dessin, l’illustration et la sérigraphie. Il créait en 2010 MeconiuM Editions publiant posters et livres entièrement sérigraphiés et façonnés à la main et avec laquelle il participe à de nombreux salons d’éditions indépendants. Il édite notamment la revue collective Avorton. En parallèle, il continue de publier son travail dans des ouvrages collectifs (Hopital Brut, Gestroco Club, Gris Gris, …) et montre ses originaux lors d’expositions (Pavillons Sauvages à Toulouse / Mangaro à Marseille / Galerie E² à Bruxelles, Total Heaven à Bordeaux / Arts Factory à Paris, …)

 

MATHIEU EST L’AUTEUR DE LA SUPERBE AFFICHE ET DE LA CHARTE GRAPHIQUE DE LA FERME ELECTRIQUE 2018. IL SÉRIGRAPHIERA EN LIVE SUR LE FESTIVAL !

CARNIVAL FREAKS

ATELIER FANZINE EN LIVE

Carnival Freaks est une fanzinothèque aléatoire mobile, basée à Nantes pour le moment ! Elle archive et propose en consultation tout ce qui est issu du fanzinat et du Do It Yourself (autoproduction, micro-édition, auto-édition).
Carnival Freaks est de retour à la Ferme Electrique pour un atelier de création d’un fanzine en live et dans la bonne humeur.

ZOMEKA

GRAFFITI THINGS

Zomeka peint, dessine, à la bombe, au clou, au pinceau ou en jetant de la peinture partout, trace des traits, des points, zébrures graphiques et espaces recouverts… à la Ferme depuis de nombreuses années, en fond de décor coloré.

Cette année des panneaux d’autoroutes, et du volume vissé, planches, installations… en parallèle du Graff à poney, des création vidéo avec le projet  » UNIKA Graffiti Equestre »

MOSH TATTOOX

HANDMADE TATTOO

MOSH TATTOOX et mon blaz c’est Tyler Kro.
« Le handpoke est une technique de tatouage traditionnel ancestrale, à l’aiguille sans machine. Comme je n’ai pas de dents de requin, j’utilise évidement le même matériel stérile à usage unique dans les mêmes règles d’hygiène que le tatouage avec machine. Le résultat ressemble à du dot work, mais cette méthode a pour visée de vivre une expérience, c’est une certaine quête spirituelle que je propose, dont j’ai moi même éprouvé le besoin de pratiquer dans la passion de mon métier. Les différences avec le tatouage électrique sont, le silence, « la douceur » moins agressif pour la peau que la machine donc moins douloureux et avec une cicatrisation très rapide. Une expérience presque méditative entre moi et le, la tatoué(e). En revanche c’est très long, du coup je vous propose de toute petite pièces pour tester cette méthode avant de vous lancer dans une plus grande aventure. »

DLDB DLDB

PLEXIDISQUES ARTISANAUX

Dix Lignes de Bling Dix Lignes de Blang c’est l’association de “Bling” et de “Blang”, deux joyeux artisans graveurs amateurs autour d’une machine Presto 6N rescapée des années 1940…
Depuis quelques temps, cet improbable trio s’en donne à coeur joie en gravant sur des carrés de plexiglas des performances bruitistes expérimentales de leur cru et en profitent également pour inviter les gens à faire de même au cours d’ateliers d’improvisation noise participatifs (Noise Populi) et d’évènements alternatifs selon les occasions.

Des habitués de la Ferme Electrique !

KRONIK KOMIKS

FRESQUES ET MAGAZINE

Komiks Kronik est un semestriel qui existe depuis 2007, sous l’initiative d’Aurélio (tatoueur chez Belly Button). C’est un recueil de BD, avec un thème par numéro, regroupant les travaux des différents auteurs du collectif, ainsi que de quelques invités, triés sur le volet. Certains grands noms sont passés par là comme Cromwell, Terreur Graphique, Philippe Pochep, Gomé, Jean-Jacques Sanchez…

L’ambiance est plutôt humour noir, politiquement (très) incorrect, potache, graveleux, et avec un fort penchant pour les musiques punk, rock et métal (et country façon Disney Village à cause de Gromain).

COMBO COMBO

GRAPHZINE FREESTYLE

Combo Combo, ce sont des dessins, d’exquis cadavre, des Combo collages, des images psychédéliques entre art brutal, débile décorum et surréalisme.

Retrouvez Combo Combo à la Ferme Electrique !

MIKA PUSSE

PLUS D’UNE CORDE A SON ARC

C’est essentiellement l’univers des Comics underground. J’ai l’impression d’avoir appris à lire en lisant de la bande dessinée, c’est comme ça que j’ai commencé à dessiner. Gary Panter, Pascal Doury, La bande à Bazooka, le fanzine Sortez la chienne…
C’était les premiers à travailler les limites du bon et du mauvais goût. Les héritiers de cet avant-gardisme sont les gens du Dernier Cri, atelier de sérigraphie à Marseille, qui publie des livres zarbi avec pas mal de choses qui seraient censurables, mais pas que.