programmation

savoir faire l’âne pour avoir du son

BELMONT WITCH

 

Guitares soniques, rythmiques entêtante, Belmont Witch, c’est les chansons de Michelle, également connue pour officier dans Rose Mercie, entourée de ses trois acolytes.
Jouant un post-punk lo-fi ultra addictif sur lequel flirtent les spectres des Buzzcocks, de The Fall ou des Electrane, Belmont Witch
propose plaies et solutions internes !
Le premier EP du groupe sorti chez Montagne Sacrée est annonciateur d’un futur LP encore en maturation où pop star mexicaines et girls-boys bands américaines n’hésiteront pas à se chevaucher.
La petite mélodie qui te reste dans le creux de l’oreille? Belmont Witch !

Tall Juan + Belmont Witch – La Mécanique Ondulatoire (spintheblackcircle.fr)

C’est le jeune trio BELMONT WITCH qui ouvrait le bal mardi dernier à la Mécanique Ondulatoire. Le groupe nous envoie immédiatement une patate musicale avec un match de riffs et de larsens entre Michèle (chant-guitare) et Jérôme (guitare solo), arbitré par la Milia qui officie également derrière les fûts d’un autre groupe local, Deaf Parade. Cheveux et baguettes virevoltant, elle nous impressionne de sa rythmique acharné. Le public ne s’attendait surement pas à une telle prestation des kids. Une voie envoûtante et un son de guitares qui nous interpellent, en nous renvoyant parfois vers Broken Waters ou bien du côté des fameux Sonic Youth. De quoi donner envie de garder un œil sur eux…