Contumace est le nouveau projet solo, post-industriel, minimal et sombre de Lionel Fernandez, guitariste de Sister Iodine, Antilles, Ibiza Death, Discom, en duo avec Jérôme Noetinger etc (et toutes sortes d’autres formations déviantes…) Habitué de La Ferme Électrique, Lionel pose la formule suivante : Guitare âpre + électronique raide + voix confuse = Contumace.

Comme un réacteur électronique coincé dans un tunnel analogique, les sons graveleux de Contumace dérapent et éraillent nos cavités oculaires, avec persévérance et plaisir. Lionel ne s’encombre pas de rythmiques rassurantes et jouissive, au contraire, il efface nos repères, nous perd dans l’angoissante solitude des machines. Pour pénétrer pleinement dans ce périple pulsatif, un premier disque tout frais vient de paraître sur Tanzprocesz, intitulé Matt.

Contumace ça secoue, ça surprend, donc tiens toi prêt•e à te faire bousculer à La Ferme Électrique !

Contumace is the new solo, post-industrial, minimal and dark project of Lionel Fernandez, guitarist of Sister Iodine, Antilles, Ibiza Death, Discom, in duet with Jérôme Noetinger (and all sorts of other deviant formations…). A regular at La Ferme Électrique, Lionel uses the following formula: Harsh guitar + stiff electronics + confused voice = Contumace. 

Like an electronic reactor stuck in an analog tunnel, the gravelly sounds of Contumace skid and scrape our eye sockets, with perseverance and pleasure. Lionel does not encumber himself with reassuring and enjoyable rhythms, on the contrary, he erases our marks and loses us in the anguishing solitude of the machines. To fully penetrate this pulsating journey, a first fresh record entitled Matt as just been released on Tanzprocesz.
Contumace shakes things up and surprises, so get ready to be pushed around at La Ferme Électrique!

©Fennec Jackal